samedi 27 mars 2010

Phuket, c'est chouette !

 
Phuket est une petite île-région au sud-ouest de la Thaïlande. C'est LA destination de la plupart des touristes étrangers, on y croise d'ailleurs uniquement des touristes internationaux, qui s'y rendent pour ses hôtels de luxe, ses salons de tatouages ou pour des massages divers : choisissez plutôt un massage des pieds pendant une heure pour 200 bahts qu'un vrai massage thaï qui vous laissera l'étrange sensation que votre dos a été malaxé tel une pâte à pain. C'est aussi, et surtout, une destination connue pour ses plages de sable brulant où l'on peut faire des allés et retours entre son parasol et les rouleaux de 3m d'une mer d'azur.



La mer et ses richesses sont bien sûr les attractions incontournables  pour les uns et très lucratives pour les autres, mais tous sont unanimes : Phuket, c'est chouette. Impossible de ne pas se faire proposer à chaque coin de rue "une sortie incroyable pour pas cher". Les tours opérateurs y fleurissent partout et invitent le touriste à divers types d'expéditions ou sorties "culturelles" : ballades à dos d'éléphant, descentes en rafting, plongée sous-marine, snorkeling, soirée cabaret, trekking... Compte tenu de notre budget de prof local, (300€ mensuel chacun) nous avons opté pour une demie-journée de snorkeling autour de trois petites îles. Il est intéressant de constater à quel point un tarif affiché peut être immédiatement soumis à négociation sitôt qu'on parle un peu la langue. Total pour une sortie snorkeling en speed-boat 3 moteurs de 220ch. (voir la photo suivante) avec boissons et sandwiches pour deux personnes : 40€ au lieu des 52€ affichés, avouez qu'on aurait tort de s'en priver.




Phuket, c'est aussi une ville à visiter. Comme toutes les villes touristiques on peut y trouver un large choix de choses à voir : artisanat de qualité, notamment pour le textile, une architecture sino-portugaise (pourquoi pas),


mais aussi des dragons,

et de nombreux temples.





Le suivant a plus de 120 ans selon le gardien (200 selon notre guide touristique...). Un conseil, il est bien plus fiable de s'informer par soi-même (d'où l'utilité de connaitre quelques phrases passe-partout apprises dans l'avion, d'avoir un peu de bon sens et d'intuition, et surtout d'entrer en contact avec les gens) que de se fier à la lettre et exclusivement aux guides touristiques même très réputés. Vous repartirez avec une richesse en plus et des frustrations en moins.



Admirez ces scènes de la vie quotidienne (cliquez pour agrandir).

Enfin, à voir aussi, un jardin aux papillons,



ainsi qu'un parc naturel : attention aux serpents !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire